lundi 23 mars 2009

Dessin: chaussures. Drawing: shoes.


Il y a deux ou trois ans, dans un train Tours-Paris, j'ai partagé un compartiment avec un artiste peintre qui se trouvait être également professeur aux Beaux-Arts dans une des grandes villes sur la Loire (je ne me souviens plus laquelle). Il a jeté un coup d'oeil à mon carnet de croquis, qu'il a trouvé grandement inintéressant. Il a aussi laissé entendre que ma culture artistique était pauvre, car je ne réussissais pas à identifier le tableau célèbre qui avait été la source d'inspiration d'une des toiles qu'il emportait avec lui. Enfin il m'a dit que ne dessinant qu'une heure ou deux par jour, je n'irais pas bien loin.
C'est possible.


A couple of years ago, in a train, I met an oil painter who also worked as a teacher in Tours, or Blois, or Orléans (I have a very bad memory). He looked at my sketchbook and found that most my work was uninteresting. He also said I had a poor knowledge of Art History, because I was unable to tell what painting had been an inspiration to the one piece of work he was carrying along with him. He also said that working only one or two hours a day, I would never go anywhere as an artist. These are the disillusions one has from time to time.


15 commentaires:

armel a dit…

C'est un particulièrement beau dessin, et un particulièrement joli message.
(Je suis fier et jaloux.)

A.

Cécile a dit…

Merci, mon P. des A.

thinker a dit…

I always thought that art teachers are here to encourage and inspire younger artists. This guy you had met obviously has some kind of a problem with himself..
The drawing is lovely, i like the softness of shades. Have a great week Cécile!

Paquita Shalimar a dit…

Je me demande pourquoi les profs, du moins certains d'entre eux, les mauvais à coup sûr, au lieu d'encourager, découragent. Ce doit être de la frustration, de la jalousie, ou quelque chose de ce genre. Une envie de marquer son territoire en critiquant, de montrer une soi-disant supériorité. Oublie, c'est tout ce que cela mérite.

Elisabeth Neveux a dit…

...ce post m'a beaucoup fait réfléchir. Je repense à mes années de Beaux-Arts, et j'ai souvent eu le droit à ce genre de remarques. Pour moi , tu es quelqu'un de vraiment cultivé, et tu as ta propre culture, pas celle qu'un prof des Beaux-arts attendrait de toi (et je me dis heureusement! sinon tu serais passée à côté de tellement de choses!).
Je n'arrive pas à comprendre que ce prof ait trouvé tes carnets inintéressants, on sent dans tes dessins la douceur qui émane de ta personnalité, c'est feutré, généreux, tendre tout comme toi! (et Pascal m'a dit la même chose en regardant tes dessins hier!).
En 5 ans de Beaux Arts, je n'ai vu personne avec autant de volonté pour le dessin, et qui s'y consacre si pleinement que tu le fais!
j'en ai même un peu honte, car j'ai l'impression de ne pas m'être donnée que toi, et d'avoir laissé tomber quelque chose d'important.
Je suis très fière de toi pour ne pas avoir laissé tombé et avoir gardé ta passion, car pour moi tu es vraiment devenue une excellente illustratrice, et je serai vraiment triste de ne plus voir tes dessins!
j'attends avec impatience que tu viennes me voir à Rennes, et que l'on aille dessiner ensemble!
je t'embrasse très fort ma Cécile! Elisabeth
ps: Quand je vois tes dessins je ne peux m'empêcher de sourire, comme quand je regarde les dessins d'Alan Lee!

Elisabeth Neveux a dit…

ps: Anna rajoute que c'est bien un prof des Beaux arts qui a parlé u_u"...quelle bande de castrateurs!

Cécile a dit…

Hi Thinker; I assume you are right, he probably had some kind of a problem with himself :) I am happy I have met better teachers, who were also better artists :)
What were the teachers like where you studied?

Bonjour Paquita, oui, je suis d'accord. Il y a des armées de mauvais professeurs en action à chaque instant... Heureusement, il y en a des bons aussi (Armel, par exemple :))

Cécile a dit…

Merci beaucoup pour ton message Liz. Je pense sincèrement que je ne dessine pas assez, mais c'est parce que je travaille la plupart du temps. Je crois que chacun fait ce qu'il peut, et qu'effectivement cet homme n'avait aucune raison de m'agresser au sujet de mon temps de pratique!
Et, par comparaison, je vis avec quelqu'un qui ne lit presque que des manuels d'art, qui pense dessin du lever au coucher, et qui peint en dormant! Tu vois le phénomène. :)

Je suis triste que tu aies (l'impression d'avoir) laissé tomber le dessin; je crois surtout que les Beaux-Arts, ce n'est plus vraiment terrible, et qu'effectivement, au lieu de former comme ils le devraient, par un processus inconnu et assez extraordinaire, ils dégoûtent...

Je viendrai te voir bientôt à Rennes c'est promis!
Bisous à Anna et à Pascal.

thinker a dit…

Some of them were great, and some pretty much like the guy from your post. I always thought that teachers are here to inspire us to work more and with more passion, and maybe to give us advices for our art journey, a trip that everyone of us have to take alone. Of course there are always guys who just want to put you in a mould..

Anonyme a dit…

il y a une trentaine d'année, aux Beaux-arts, nous avions un "artiste de Paris" comme professeur. Après nous avoir dit, assez froidement, que "le dessin est mort", un peu comme le latin, il nous a laissés toute l'année avec pour mission de dessiner,en début de cours, semaine après semaine, le même endroit de l'atelier. (j'ai vite abandonné...lui allait au café boire une bière..)Le paradoxe du propos ne m'est apparu que longtemps après, mais l'intérêt de l'exercice m'a accompagné toute la vie.
La seule personne qui puisse savoir si elle a envie/besoin de dessiner, c'est toi.Accessoirement, chacun fixe son niveau d'exigence,mêlant le regard des autres et son propre désir, bien sûr, et il n'est pas inintéressant de se faire confiance.Si quelque chose t'a blessée dans son propos, au point d'y faire référence des années après, peut-être est-ce simplement ton exigence qui a été interpellée ? et ses conclusions n'ont pas entamé ta résolution!ce qui me semble bien plus intéressant.Le regard des autres n'est sans doutes pas ce que cherche un artiste.
bonne journée Pépette

Elisabeth Neveux a dit…

oh...le dessin est mort! j'ai eu impression de déjà entendu! heureusement que ça n'est pas le cas,sinon la vie serait bien triste...
Ma Cécile! comme tu disais pour mes dessins, je te retourne la pareille! un autre! un autre! (s'il te plaît!).
demain je vais me chercher un porte plume, j'ai oublié mon préféré chez une amie, donc je suis un peu bloquée! je posterai donc cette semaine un dessin! bisous tout plein! Liz

HELENE J a dit…

Et bah sympa le prof ...
J'aime bcp ces chaussures.
Je ne pense pas qu'il faille avoir une telle culture personnelle pour avoir le droit de tenir un stylo une craie grasse un feutre...Apres bon qd on est un professionnel , peut être, mais je pense que l'on peut faire passer tellement d'émotions dans le dessin , c'est un tel défouloir! Et là zero question de culture mais d'inspiration!Enfin c'est mon avis de simple quidam.

Cécile a dit…

Hello Thinker,
sorry for taking so long to answer you. I'm happy you answered my questions. Seems like Art teachers are the same pretty much everywhere, then. When I was in high school, I had a drawing teacher whose class I liked very much. At the end of the year, I went to ask him where I could study art after high school. He looked at me and left the room without saying a word. A few years ago, I had a very different kind of drawing teacher, who encouraged me a lot and even made phone calls when my application was refused by an art school committee.
Paths are lighted by different kinds of signs, in the end you are the one who chooses where to go :)

Cécile a dit…

Bonjour Pépette
Désolée de la lenteur de ma réponse...
Commentaire très intéressant, il me semble que je voie où vous voulez en venir. Probablement, il y a dans les phrases des autres des choses qui nous interpellent et qui leur échappent. Je n'ai jamais abandonné le dessin, mais je me demande régulièrement si je ne pourrai pas dessiner encore "plus"... et il en était ainsi avant le monsieur du train :)

Cécile a dit…

Merci Hélène.
Je pense aussi que tous ceux qui ont l'envie de dessiner devraient le faire, que c'est un moyen d'expression très intéressant et très joli. Ensuite, pour faire du dessin sa vie, je me demande s'il n'y a pas une transformation à faire, une sorte de mutation. Je connais certaines personnes qui l'ont faite, et c'est impressionnant.